Le Forum des Marins Virtuels
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Récits de Mer... la suite...

Aller en bas

Récits de Mer... la suite... Empty Récits de Mer... la suite...

Message  Le Delvallon Jeu 2 Juil 2009 - 0:32

[center]" Le ciel est en mer une danse de flammes,
Le soleil au couchant se dilue dans mes larmes... "


La goélette a franchi le passage dans la caille, nous quittons enfin, et de nouveau, le lagon de St François, quelque peu rassurés.
Le mécano a réparé l'inversion, nous ne rejetons plus d'eau de mer dans la cale.
La voilure, montée à deux, en quinconce, a fait taire le moteur, et le génois déroulé a ramené à bord une bonne humeur.
Les filles sont allongées sur des serviettes, les garçons cherchent du regard, à prévenir de la présence d'éventuels casiers de pêcheurs.
C'est un bonheur d'être à la barre.
J'essaie d'avoir un peu de contenance, mais cela doit se voir sur ma figure.
Je pense à mon ami, tandis que nous descendons vers le sud, il remonte les Antilles...
J'ai reçu une carte à la Capitainerie... Il m'écrivait de Puerto Rico...
Je recommence à croire qu'une traversée par les Açores est possible... même si quelques éclaircissements s'imposent...
A ce moment là je ne boude pas mon plaisir de naviguer...
Du bleu... du bleu partout...

Les marins disent que c'est au petit matin qu'une régate se gagne ou se perd....
J'ai veillé cette nuit devant l'ordi, pour amener Le Delvallon à la 731 ème place...
Je commence à piquer du nez... quoi de plus normal, il est 5h31...
Je décide alors d'aller dormir une heure ou deux...
Mais je dors avant même d'avoir pu mettre le réveil...
Je me réveille à 11h00... 8000 ème...

Marie - Galante apparait à bâbord... et Terre de Haut au loin...
Guadeloupe, Archipel des Saintes, Juin 1987.
C'est en guettant des casiers à langouste, que je l'ai aperçu...
Une petite tâche brunâtre dans l'immensité du ciel, une petite intempérie, isolée, perdue là...
Un petit " grain " venant manifestement à nôtre rencontre...
Nous réduisons la voilure, et tentons en vain d'enrouler le génois... ça coince...
La petite masse nuageuse est devenue grise puis noire... au point de masquer le soleil...
Les serviettes se sont repliées, les filles ont regagné le carré...
Quelqu'un tente à plat ventre sur le bout dehors, de décoincer l'enrouleur, gros comme une jante de voiture...
Mais rien y fait...
La décision est prise, nous n'entrerons pas à cette allure dans la baie de Terre de Haut...
Nous risquons d'heurter l'Îlet à Cabris...
Nous nous déroutons vers le Canal des Saintes afin de réparer ce problème...
Le vent a forci... et la fin du jour est aspirée par l'horizon...
C'est à ce moment là qu'il casse... lâche... de détache...
Dans les claquements de fouet du génois libéré, l'enrouleur prend soudain de la hauteur, et des trajectoires aussi désordonnées que dangereuses...
Des soubresauts violents qui nous poussent tous à nous jeter à plat ventre sur le Teck...
Il vient d'heurter la coque sur bâbord...
Quelqu'un tente de s'en saisir lorsqu'il revient frapper le pont...
Il est littéralement soulevé en l'air...
Nous nous jetons tous sur lui et maîtrisons enfin sa course folle ...
Tout le monde va bien, pas de casse supplémentaire, nous remontons maintenant le courant au moteur en direction de Terre de Haut...
Seul le clocher de l'église éclairé, nous indique sa position, car il fait une nuit d'encre maintenant...
Voilà une bonne demi-heure que nous remontons le courant... et le clocher n'a pas bougé...
Les regards se croisent...
Nous n'avançons pas...
Le génois prisonnier fait une prise au vent...
Je suis choisi, car le plus léger des gars sur le pont... je m'installe dans une chaise, sorte de trousse à outils en forme de triangle dans laquelle je m'assois, et l'on me monte le long du mât, tandis qu'à l'aide d'un couteau je déchire la voile épaisse...
Plus je monte, plus le mât en alu semble en caoutchouc...
Le pont est éclairé...
Le tangage ne me permet pas de m'extirper de la chaise pour le dernier mètre de voile à déchirer...
Je calme mon ardeur, et l'on me redescends...
Je suis quelque peu sonné, hébété...
Quelqu'un me tape dans la main...
L'église se rapproche... nous entrons en douceur dans la baie de Terre de Haut, comme sortis d'un mauvais rêve...

L'équipage, ce soir là, est allé au restaurant... je n'ai pas pu... et lui non plus...
Nous sommes restés à bord, en silence, tous les deux...
Je n'avais de cesse, pour ma part, de penser à ce bout de voilure resté intact au sommet du mât...
Nous avions maîtrisé la bête, l'avions ficelé, puis tuée au couteau...
Mais il en restait un bout... bien vivant...

Dans la nuit, quelqu'un a crié :
" On booouuuge ! "...
Le bout de génois avait recueilli l'alizé, et nous tirions l'ancre dans le sable...
Je suis sorti sur le pont quand j'ai vu se rapprocher les premiers rochers de l'îlet à Cabris....
Mais le moteur s'est mis en marche... et à coupé court au cauchemar qui semblait revenir...
Nous avons mouillé très près du bord cette fois, au milieu des "Saintoises" des pêcheurs...
Au lever du soleil, je les ai entendu crier leur mécontentement...

Les yeux plein de sommeil, j'ai vu la magnifique baie de Terre de haut m'apparaître au grand jour.
J'ai bu un café en silence en regardant la vie diffuse s'activer sur l'île... Pas de voitures, que des vélos...
Sur le ponton du quai là bas, une marchande propose avec entrain des gâteaux à la coco...
Un passant chante "l'Orage" de Georges Brassens, avec l'accent Créole...
- Qu'est ce que c'est beau !...
[/center]
Le Delvallon
Le Delvallon
Moussaillon
Moussaillon

Messages : 9
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 57
Localisation : Vallon des Auffes, Marseillle.

http://www.myspace.com/phmoncho

Revenir en haut Aller en bas

Récits de Mer... la suite... Empty Re: Récits de Mer... la suite...

Message  Rojalo Jeu 2 Juil 2009 - 8:24

Un nouveau joli récit et très bien écrit.
Bravo !
Vraiment nous sommes gâtés sur ce forum.
Allez les auteurs ne nous laissez pas en manque !
Un texte par jour ce serait le bonheur!
Rojalo
Rojalo
Amiral
Amiral

Messages : 1063
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 80
Localisation : Banlieue nantaise

http://roger@lorillard.name

Revenir en haut Aller en bas

Récits de Mer... la suite... Empty Re: Récits de Mer... la suite...

Message  Minou_13 Jeu 2 Juil 2009 - 10:43

Encore encore Philippe! Tu as coupé trop tôt.
Minou_13
Minou_13
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau

Messages : 176
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Récits de Mer... la suite... Empty Re: Récits de Mer... la suite...

Message  Nourson Lun 13 Juil 2009 - 1:17

Pardon Philippe je n'ai pu m'empêcher de restituer tes textes déposé sur le forum du VOR, merci à toi.


Le Delvallon écrit le ven 12 jun 2009 sur le forum du VOR


Ouvrir un livre comme une fenêtre,
Chambre avec vue sur les êtres...
Orpailleur fouillant le lit de rivière,
Roman fleuve, poésie ou prière...


Récits de mer... les vrais et les virtuels...

A fêter l'arrivée à Marstrand... m'est venu un coup de blues... çà fait
18 ans que je ne bois plus d'alcool... ça trinquait sec à l'arrivée...
et chantait fort... alors je suis reparti en mer avec un autre
bateau... " Monchito" celui là, sur chaque étape, il navigue hors
compétition, hors classement... Il va à son rythme... et s'il pique un
roupillon sur un rocher, la belle affaire... je visite... et grâce à
l'invitation au voyage de Kelly... longer la Suède cette nuit... c'est
ce que j'avais de mieux à faire... à faible allure encore mieux...

Quand je ferme les volets de ma maison le soir, y'a du sel sur les poignées et j'entends le ressac quand la mer est formée...

L'appel du large... j'avais 22 ou 23 ans... je jouais de la guitare dans les
hôtels de St François en Guadeloupe, les pianos bars, les restaurants,
à cette époque oui, je trinquais sec et chantait fort... Récits de Mer... la suite... Smile...
je mesurais aussi les fonds marins pour la construction d'un chenal
pour les pêcheurs qui remontent dans la mangrove jusqu'au village, le
moteur levé pour ne pas accrocher...
J'ai pété quelques clavettes au début... Avant d'apprendre...

Avec " Le Delvallon", dans cette étape, il me semble avoir progressé au
contact de Bolino iv et Indelwestein... comme au coude à coude avec
kate en arrivant sur Rio...Suis parti de Galway 138 000 éme... je
bossais, sans connexion sans barreur sauveteur...en y consacrant
quelques soirées je suis remonté à la 1800 ème place...

Comble d'ironie... il y a une vie en dehors du virtuel... les dernières 24h de
l'étape j'ai pas pu les vivre... 2 concerts à faire, comme ingé-son, un
en journée l'autre en soirée... Pas évident avant d'attaquer le sprint
final sur Marstrand... J'ai envoyé des SOS à Fleur de Sel et Kate et
sur le forum avant d'éteindre l'ordi...

Il y a une vie derrière
le virtuel... 2 Fées Kirribatiennes ont convoyé mon bateau jusqu'au
but, et cela bien après l'horaire de quart prévu, une autre, Minou 13,
a même prévenu que je n'avais pas viré... grâce à elles j'ai fini dans
les 3000 èmes ... au lieu de me fracasser dans un hangar à bateau
Suédois...

A St François, à cette époque, quand je ne jouais
pas de guitare, et que je ne mesurais pas les fonds marins, je gagnais
au 421... dans les bars restaurants... je gagnais éffrontément aussi au
yam, autre jeu de dés... et progressait vite... au Baggamon...
Je louais une chambre chez un pêcheur, mon voisin de chambre gagnait sa
vie en jouant aux échecs dans les hôtels... je n'avais pas sa
science... mais beaucoup de chance... Même la roulette du casino m'a
souri... j'ai été invitè à jouer dans des cokpits... et rencontré ainsi
des marins bons joueurs... avec des récits merveilleux sur les
Maldives... et ceux envoûtants de la porte du désert Algérien,
Gardaïa... La mer... et le désert...
Sur un pont en Tek, j'ai gagné
ma place comme équipier, sur une goélette de 17 mètres, avec un
gréément à l'ancienne, avec pic de baume...
J'avais de faibles
connaisances de navigation... mais une envie énorme d'apprendre... J'ai
dit oui à la belle goélette, et suis monté à son bord pendant 3 mois...

Avec mon second bateau, " Monchito ", j'ai presque envie de ralentir exprès,
histoire d'avoir toujours un bateau à barrer en attendant le départ de
la prochaine étape...
Après mon arrivée avec Le Delvallon au
dernier Vendée Globe,virtual Regatta je précise... j'ai balladé hors
compète, avec Le Monchito, jusqu'en Méditerranée, le détroit de
Gilbraltar, ça m'a appris, et servi dans cette étape Suédoise... j'ai
oublié Les Sables d'Olonne et tiré des bords dans mon jardin,La
méditerranée... ma famille est issue de ces rivages depuis 5
générations, l'Espagne, l'Algérie, La Corse, Marseille...
J'ai fini par mouiller définitivement dans une crique, entre St Florent et le désert des Agriates...
Dès que je retrouve, le port, la civilisation , ça me fout le bourdon...
On fait quoi après la Volvo ?...

Au bout de quelques jours à bord,dans le port de St François, j'ai appris
que la Goélette en question, appartenait en fait à un chanteur Français...
Que j'allais dîner avec lui ce soir...
Qu'il serait mieux de taire mes rares compétences en voile, pour valider ma présence à bord...
Entre deux accras au restaurant... j'ai appris que la goélette devrait
traverser l'Atlantique par les Açores, et rejoindre la Corse...
J'ai appris, manquant de m'étouffer...la morue sur la glotte, que le skipper du bateau c'était moi...
La comédie humaine... J'étais sur une scène de théâtre, et ne pouvais en
descendre... Si... j'aurais pû me lever et partir... dire non !...
j'avais vendu mon billet avion retour pour faire le
ravitaillement...j'ai appris à dire non à 40 ans... là j'en avais une vingtaine...
Le chanteur en question m'a parlé de la dangerosité
de l'entreprise... la traversée de la route des cargos... m'a
questionné sur mon expérience de mer... j'ai improvisé....
Puis j'ai coupé court en lui disant que si on éclatait un pneu à 130 kmh ,voie de
gauche sur l'autoroute... eh bééé ... voilà... ...J'ai parlé de la
Corse, où j'ai grandi... Puis comme on utilise une attaque pour se
défendre, je l'ai battu avec arogance au Yam, pour le dessert, sur la
terrasse de son bungalow, sous une lune ronde et puissante... je me
souviens encore des rayons de lune sur l'arbre du Voyageur, que j'avais
dans le champ, derrière lui, en lançant les dés...


A suivre... si ça intéresse quelqu'un... Récits de Mer... la suite... Smile... Bonne nuit !... Sleep


Récits de Mer... la suite... 6613 Récits de Mer... la suite... 6613



Le Delvallon écrit le mar 16 jun 2009 sur le forum du VOR


Récits de Mer... la suite... Smile... merci... suite, donc...

Les Amours Sous Marines.

J'ai rêvé d'un soleil,
Il fait dans ma poitrine une gîte babord.
J'ai rêvé de lumière,
En cale sèche de tendresse.
J'ai rêvé trop fort,
Princesse...

Tout d'un corps,
Ton orage outremer a bousculé mon coeur.
Les mots,
Par des courants contraires, Nous ont aidé à taire.

Ton navire céleste n'aura pas de retard,
Joliette, Marseille,
J'irai boire ton départ.
Une mer de miroirs,
Où l'amour tient la barre.
Une cible d'un tir,
Où l'amour est en mire.

Poker menteur à bord d'un bateau ivre,
Jouer sa peur intime,
d'aimer.

Je sais cet amour par grands fonds,
Trésor enfoui comme un Gallion.
Légende d'une autre chance,
Naufrage d'une magnificence,
d'un autre rêve d'enfance.

Sont amères les amours qui s'abîment...
Ces alizés que je dessine,
Cette gîte babord que j'imagine,
Pour toujours te désire,
Passagère clandestine.

Rêve toi un espace d'air pur,
Des iles, un futur...
Saches, que toujours et encore,
Par grands fonds je garde un trésor,
Nos amours Sous marines.



Récits de mer, les vrais et les virtuels, la suite...

Des tas de bateaux avec des noms d'oiseaux, sont venus s'échouer sur les
côtes Suédoises cette nuit... Un suicide programmé et massif d'octets..
Boli est resté derrière, avec la colère...
Avec qui je vais faire la route dans cette étape?...

A St François, la goélette était toujours à quai. Ma guitare était à
bord... Le Mécano s'affairait doucement, car il commençait à faire
chaud. Le Chanteur avait regagné la Métropole, les touristes se
faisaient plus rares, je ne jouais plus de musique à l'Hôtel Du
Golfe... Je construisais une Pergola sur une terrasse, c'était ma
mission sur le chantier d'une villa avec vue sur le Lagon... A cheval
sur la charpente, je me demandais quelle serait la prochaine nouvelle à
bord de " La ... "... Nous devions mettre le cap sur Terre de Haut,
dans l'Archipel des Saintes, pour faire le carénage, avant de traverser...
De cette hauteur, la vue était splendide... l'alizé
caressait dans des bruissements de papier froissé, le champ de Canne
incliné vers la mer... Une femme est apparue, altière, fière, élégante,
portant sur sa tête de longs batons de canne... Sur ma poutre là haut,
je ne savais pas encore que l'entrepreneur qui m'avait embauché comme
menuisier, était parti avec la caisse, sans laisser d'adresse... Je
l'attendais, là, en contemplant ce magnifique tableau... Un champ de
canne au bord d'un lagon, du sépia sur fond de turquoise... Une femme
vêtue de couleurs, charriant sur sa tête, de longues tiges de canne,
avec la grâce de l'équilibre... Elle traversait l'image tirant une
ligne oblique, comme le fou aux échecs... J'étais en train de
comprendre que je ne serai pas payé... lorsqu'elle est apparue derrière
la pointe, Majestueuse, gracieuse, souple et onduleuse... derrière la
barrière de corail, lentement, surgissait, une joncque, une joncque Chinoise...
Elle portait un gréément de Bambous, drappé d'une
voilure rouge... je me suis arrêté de respirer... un instant... Les
cadreurs de Thalassa n'auraient pas fait mieux... "La Dame de
Canton"... dodelinant sur la houle... si la vie est une partie
d'échec... une partie d'échecs... J'étais assis sur la tour,
L'entrepreneur escroc avait avancé son fou... je lui présentais ma
dame... " La Dame de Canton "... Le soir même elle serait au mouillage
à St François... Je chanterais et jouerais de la guitare à bord... avec
Titi au piano... jusqu'à pas d'heure... couper des citrons et me
raconter Brel et les Maldives...

A suivre...en haut

Récits de Mer... la suite... 6613 Récits de Mer... la suite... 6613

Nourson
Amiral
Amiral

Messages : 1073
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Récits de Mer... la suite... Empty Re: Récits de Mer... la suite...

Message  jackie montanède Lun 13 Juil 2009 - 9:52

Philippe, mon voisin,

J'aime te lire. Nous avons navigué dans les mêmes sillages, à la même époque sans jamais nous rencontrer.
Tes textes me permettent de me replonger dans l'athmosphère des îles. Merci!

_________________
Récits de Mer... la suite... 1290776970034961400
jackie montanède
jackie montanède
Modérateur
Modérateur

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

http://voyagesfleurdesel.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Récits de Mer... la suite... Empty Re: Récits de Mer... la suite...

Message  Minou_13 Ven 7 Aoû 2009 - 13:22

Moi qui n'ai jamais navigué dans ces cartes postales, sur ces océans de rêve, ces eaux si bleues...si calmes...ou parfois très en colère, jamais senti tous ces parfums, pas rencontré ces autres façons de vivre...merci Philippe de ce voyage et de la poésie qui règne. sunny sunny sunny
Minou_13
Minou_13
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau

Messages : 176
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Récits de Mer... la suite... Empty Re: Récits de Mer... la suite...

Message  jackie montanède Ven 7 Aoû 2009 - 14:19

Philippe, le week end dernier, ta goelette, rebaptisée Lolita, a quitté le ber où elle semblait vivre ses derniers jours.
Ravivée, carennée, remise à l'eau, elle se trouve le long du quai de la panne 2 du Frioul et comble de bonheur, il y avait du
monde à bord! Elle semble prête pour de nouvelles escapades et qui sait peut-être es-tu prêt à y embarquer pour que tu puisses nous faire un récit poêtique de ce futur voyage!

_________________
Récits de Mer... la suite... 1290776970034961400
jackie montanède
jackie montanède
Modérateur
Modérateur

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

http://voyagesfleurdesel.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum