Le Forum des Marins Virtuels
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Tristes échappées (fiction...)

2 participants

Aller en bas

Tristes échappées (fiction...) Empty Tristes échappées (fiction...)

Message  kate29 Sam 20 Juin 2009 - 14:48

Leur couple battait de l'aile comme on dit, les émois des premiers temps de leur amour étaient loin, ils avaient laissé place à une espèce de bienséance convenue, courtoise et relativement confortable. Ils faisaient l'un et l'autre bonne figure mais un mal-être transpirait et son musc âcre empoisonnait leurs rares tête à tête. Ils n'avaient pas eu d'enfant. Seuls leurs repas assez diserts et quelques programmes de télévision les réunissaient encore. Chacun s'était en effet arrangé pour se trouver hors leurs emplois respectifs, des loisirs qui leur permettaient de souffler, de respirer un air moins confiné. La jeune femme souffrait davantage de la situation, elle avait tant rêvé, comme le font les jeunes filles, d'un amour partagé et qui continuerait ce que dure la vie. Elle gardait l'espoir que quelque chose allait arriver, finir par troubler cet ordre des choses. Elle essayait parfois encore de l'émouvoir, tentait des sourires, des gestes, s'offrant un peu corps et âme, mais il semblait ne pas y prendre garde, niant, rejetant sans doute, ces petits signes ineffables de séduction .
C'est alors que pour s'échapper encore davantage, il s'inscrivit à une régate virtuelle autour du monde. Au début, il ne devina pas l'emprise que ce jeu allait prendre sur sa vie. Il avait fait du bateau dans sa jeunesse, la force des choses et de la vie lui avait fait remiser ses cirés au placard. Cet échappatoire maritime lui permettait de se rêver navigateur solitaire à l'assaut des mers australes, de ses tempêtes, surfant sous les étoiles. Vouloir ne pas faire juste office de figurant dans la course supposait un minimum de présence et d'attention devant l'écran, il fallait affiner son cap, régler ses voiles, observer attentivement la météo à venir, espionner les choix tactiques de ses adversaires. Au début il ne fut pas très bon, sans doute ne consacrait-il pas assez de son temps à sa nouvelle passion. Mais quand il commença à grimper un peu dans le classement par des grâces qu' Eole voulut bien lui offrir, alors il plongea... de la petite heure qu'il accordait chaque jour à son bateau, il passa à deux, trois puis quatre.... Son travail lui permettait aussi de cliquer rapidement sur le site pour aller vérifier la bonne marche du voilier.
Rentré chez lui, il se précipitait maintenant vers son petit bureau, vite, encore aller voir.. aller vérifier... A l'issue de sa descente de l'Atlantique, il louvoya près de deux jours pour virer le Cap de Bonne Espérance, l'intitulé de l'endroit ne suggéra chez lui aucune émotion particulière. L'espoir, l'espérance ces mots là ne surent pas l'éveiller de son addiction. Sa femme au début s'était amusé aussi de la chose, elle pensait naïvement qu'elle pourrait en profiter pour s'approcher un peu.. prendre les quarts avec lui... La nuit sous les étoiles amène parfois à la confidence... Elle comprit à ses réticences qu'il souhaitait sa nouvelle passion solitaire. Alors elle le devint elle aussi, davantage et davantage. Elle passait ses soirées à tourner en rond, à se morfondre. Quand il arriva à la hauteur des Kerguélen, elle décida qu'elle en avait assez. Elle en profita pour sortir, voir ses amies, se rassasier de films... Choses qu'elle ne faisait plus.. Elle finit par y retrouver un peu de sa candeur et de ses rires qu'elle avait faciles avant. Tard dans la nuit, elle le retrouvait parfois assoupi devant l'écran bleuté. Au début, elle le réveillait doucement, tendrement encore. Plus après, elle ne le touchait plus et filait se réfugier presque contente dans toute la largeur de leur lit. Les quarantièmes rugissants rugirent aussi à la maison. Elle finit par lui dire qu'elle ne pouvait plus vivre ainsi et qu'elle allait partir. Sa dépendance et ses échappatoires à lui, lui avait apporté à elle, des envies d'insouciance et de liberté retrouvées. Une nuit elle prit ses valises et partit chez sa mère..... De son côté il naviguait vers le Cap Horn.. Il pourrait bientôt cracher au vent mais à quel prix...
 
kate29
kate29
Amiral
Amiral

Messages : 2782
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 64
Localisation : quimper et l'ile tudy

http://katevaton.blogspace.fr

Revenir en haut Aller en bas

Tristes échappées (fiction...) Empty Tristes échappées (fiction...)

Message  Bleu d Auvergne Sam 1 Aoû 2009 - 17:37

C'est beau et c'est triste. L'ère du malentendu.
Au fond, le virtuel n'est que le révêlateur des insuffisances du quotidien, des espoirs déçus et d'une vie que l'on voudrait plus pleine, plus riche, plus humaine.
Tu mets le doigt là où ça fait mal.
J'aime ta sensibilité et ton art pour dire les choses.
Bleu d Auvergne
Bleu d Auvergne
Major
Major

Messages : 56
Date d'inscription : 25/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Tristes échappées (fiction...) Empty Re: Tristes échappées (fiction...)

Message  kate29 Sam 1 Aoû 2009 - 18:36

merci bleu... c'est une fiction qui m'a été inspirée à cause d'un navigateur inconnu qui, une nuit m'a appelé au secours... d'autres m'ont parlé de lui aussi... mais je l'ai perdu de vue la nuit même...
kate29
kate29
Amiral
Amiral

Messages : 2782
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 64
Localisation : quimper et l'ile tudy

http://katevaton.blogspace.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum